vendredi 1 novembre 2019

Dans le miroir de Valeria, Elisabet Benavent


Dans le miroir de Valeria, Elisabet Benavent

★★★★★


Quel plaisir de retrouver mon amie de papier, Valeria. Je ne l’avais pas quittée depuis longtemps, certes, mais la fin du premier tome de la saga m’avait terriblement donné envie d’en lire la suite !



L’intrigue commence donc ici au moment où Valeria vient tout juste de publier son deuxième roman. Ce qu’elle y raconte possède une large part autobiographique et forcément, certains de ses proches vont lui faire de sacrées remontrances… notamment Adrian, son mari, dont elle vient tout juste de se séparer. Difficile pour lui de voir écrits noir sur blanc tous les tords qu’il a commis envers Valeria et la description par celle-ci de ses défauts, disons, les plus dérangeants !!!

Heureusement, la jeune femme est entourée de ses trois sympathiques copines, Lola, Carmen et Nerea qui accueillent le roman de leur amie en organisant derechef une petite fête dont elles ont le secret : « Elles avaient voulu me faire la surprise pour fêter la parution de mon livre et elles débarquaient chargées de sushis et de bonnes bouteilles. En les voyant, je hurlai de joie, une vraie gamine. Après les embrassades de rigueur, nous nous mîmes à sauter ensemble comme des supporters de foot. Sans avoir encore ingurgité la moindre goutte d'alcool. Olé ! »

Ces petites soirées arrosées sont à chaque fois un bonheur pour le lecteur : entre grivoiseries et situations cocasses, ce sont toujours des moments de rigolade !



Valeria elle, ne va pourtant pas être constamment d’humeur joyeuse dans ce tome. Le divorce, ainsi que sa nouvelle relation avec Victor, ce tombeur, la perturbent. Que de changements dans sa vie en l’espace de deux mois ! Elle va avoir l’envie de se reconstruire en tant que femme indépendante, régler les problèmes les plus sérieux pour toujours pouvoir garder en tête que « Parfois, les choses les plus simples et les plus frivoles peuvent apporter un bonheur parfait. »  Et savoir replacer celles-ci à leur juste valeur.



Les relations amoureuses respectives de ses amies vont, elles aussi, évoluer. Toutes abordent la trentaine et c’est le prétexte qu’a choisi l’auteure pour affiner les caractéristiques psychiques de ces quatre femmes modernes. Elles ont toutes des attentes différentes de la vie en général, mais aussi, et surtout, de l’amour. L’Amour, avec un grand « A » faudrait-il ajouter !

Alors quand vient l’heure des grandes décisions, il va falloir, pour chacune d’elle, faire un choix capital. Parfois, il sera étonnant !



Bref, un tome dans lequel les personnages sont plus approfondis, ainsi que les relations entre les uns et les autres. S’ajoute à cela une pointe d’ironie propre à la critique sociale du regard actuel posé sur les femmes, notamment en Espagne. Ce qui en fait un roman passionnant (on tourne encore une fois les pages à une vitesse folle), intelligent, qui jongle habillement entre scènes érotiques torrides (ah !!!! Victoooor !) et moments hilarants !

VITE, LA SUITE !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire