lundi 13 juillet 2020

Il était deux fois, Franck Thilliez

Il était deux fois, Franck Thilliez (Fleuve noir, 06/2020)

★★★★★

J’étais sortie de la lecture du précédent thriller de Thilliez, Le Manuscrit inachevé, avec un avis plus que mitigé. Je me suis tout de même laissée tenter par Il était deux fois, dans lequel l’auteur reprend des éléments du thriller précédent et les exploite d’une autre manière, tout en explicitant certaines zones d’ombres (et complexes) de celui- ci. Et cette fois, j’ai pleinement adhéré au récit !

« On ne vous a jamais dit que les auteurs de fiction s’inspiraient des faits divers ? Qu’ils avaient leurs sources dans la police, dans les palais de justice, et qu’ils racontaient des histoires encore plus vraies que nature ? »
Gabriel Moscato, ancien gendarme, va flirter avec la fiction. Le voilà qui se réveille un matin de novembre 2020 dans la chambre 7 de l’hôtel des Falaises, à Sagas. Or il est persuadé d’être arrivé là en avril 2008, et d’avoir dormi dans la chambre 29. Que s'est- il donc passé?

Le thème de la mémoire est de nouveau exploité ici, ainsi que celui de la disparition soudaine et irrésolue de personnes, puisque nous avons une jolie jeune fille de dix-sept ans qui disparaît alors qu’elle était en pleine séance de sport (donc comme dans Le Manuscrit inachevé). Il s’agit de la fille de Gabriel Moscato, lequel réalise en ce matin de novembre 2020 qu’il a tout oublié des douze années d’enquête qu’il a menée, à la recherche désespérée de son enfant...

Le lecteur va donc remonter le temps et les pistes de l'enquête avec lui, (re) découvrant des éléments perturbants liés à la disparition de jeunes personnes mais aussi aux extravagances du domaine artistique. C'est un récit captivant, effrayant aussi car vraisemblable, qui ne peut vous laisser indifférent. La plume habile de Franck Thilliez fait mouche.

Personnellement, la fin m’a glacé le sang et je pense qu’elle va me hanter longtemps…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire