dimanche 10 janvier 2021

Les oubliés de la grand place, Cynthia Orain (12/2020, Reines- Beaux, MxM Bookmark)


 

Les oubliés de la grand place, Cynthia Orain (12/2020, Reines- Beaux, MxM Bookmark)

💙💙💙💙

J’ai beaucoup aimé ce roman qui se passe dans un univers que l’on rencontre peu en littérature, celui de la rue. A part « No et moi » de Delphine de Vigan et la saga « Vernon Subutex » de Virginie Despentes, je ne me rappelle pas avoir lu de récits mettant en scène des S.D.F. Mais je pense que c’est la première fois que j’ai été autant touchée par la situation de ces personnages. L’auteure a su les rendre terriblement attachants en leur prêtant à chacun une histoire personnelle dramatique. En tout cas, je ne regarderai plus les « oubliés » de la société de la même manière…

« Je déteste la rue. Chaque matin est pire que le précédent. Au début, j'avais juste froid, faim ou peur. A présent, mes muscles sont ankylosés, nuit après nuit, et pétrifiés par la malnutrition. » Lucky, 22 ans, vient de se retrouver à la rue après avoir provoqué son père pour la énième fois. N’ayant pas sa langue dans sa poche, il se crée rapidement des problèmes. Heureusement, il va rencontrer Ludo, un vieux sage, et Kari, son amoureuse. Ces deux personnes sont S.D.F. depuis des années et prennent le jeune sous leurs ailes, car la rue, c’est une jungle où règne la loi du plus fort. A ce duo va s’ajouter Nico, surnommé « Monsieur Tristesse » par Lucky, à la rue depuis cinq années, depuis que sa vie s’est trouvée brutalement bouleversée…

Lucky est plein de rage, de colère prête à dégainer à la face du premier venu. Ses nouveaux amis vont lui apprendre à se canaliser et l’amener à voir les autres avec un regard plus empathique. Jusqu’à tourner une page de sa propre histoire….

Bref, un excellent moment de lecture, qui m’a émue et fait réfléchir… J’ai juste regretté que la fin soit si rapide. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire