lundi 2 septembre 2019

Chères attentes, de Thierry Lefèvre (Perrone)

Chères attentes, Thierry Lefèvre (Perrone)
★★★★☆


J’ai lu cet essai avec intérêt car mon métier d’enseignante fait que je construis beaucoup d’attentes au sujet de mes élèves. J’ai d’ailleurs trouvé cet extrait opportun : « Un professeur peut attendre que ses élèves l'écoutent et se donnent la peine d'apprendre ce qu'il enseigne, dans la mesure où lui-même s'investit dans sa mission. » Effectivement, je m’investis toujours (parfois trop, paraît- il) dans le but de construire des cours efficaces qui permettent à mes élèves d’acquérir des connaissances. Et finalement, c’est vrai que ce que j’attends d’eux de manière consciente, c’est qu’ils s’investissent autant que moi dans les activités que je propose, mais qu’il est évident que ce qui demeure sous-jacent, c’est mon attente inconsciente qui consiste à espérer que l’on dise de moi que je suis une bonne prof… 


Thierry Lefèvre analyse avec précision les sentiments et les émotions liés à nos diverses attentes : pourquoi est-on frustré ? pourquoi a-t-on peur ? de quoi avons-nous réellement honte ? Il distingue les attentes conscientes rationnelles des attentes conscientes irrationnelles et des attentes inconsciences : chacune fonctionne d’une manière précise et trouve sa satisfaction de diverses façons… l’essentiel étant de les identifier !

Au final, un essai qui se lit avec attention parce qu’il est accessible et intéressant. Les explications liées à la mise en pratique sont explicitées à l'aide de schémas clairs. Les exemples sont judicieux mais les propos ont tendance à être un peu trop répétitifs Mais il s’agit du seul point négatif que j’ai pu reprocher à cet essai.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire