samedi 21 septembre 2019

L'imprudence, Loo Hui Phang



L'imprudence, Loo Hui Phang

★☆☆☆☆

Je connaissais l’auteure, Loo Hui Phang, par le biais d’une bande dessinée qu’elle a réalisée avec Frederik Peeters en 2016, « L’odeur des garçons affamés », que j’avais particulièrement aimée.

J’espérais retrouver la fièvre des personnages de ce livre dans ce roman. Hélas, ce ne fut pas le cas… La seule fièvre que l’on trouve dans ce récit est celle qui mène la narratrice de lits en lits, tant elle semble obnubilée par le plaisir sexuel que lui procurent les hommes, même ceux, surtout ceux rencontrés au milieu de la foule et emmenés directement dans une chambre.  Alors effectivement, on le comprend vite, ce roman questionne les origines, la narratrice ayant quitté le Vietnam à l’âge de cinq ans, sans connaître réellement ses grands-parents et les lieux de sa prime enfance. Mais de là à excuser cette frénésie sexuelle par le besoin de se démarquer des femmes de la famille, toutes pieuses et soumises à l’Homme, je trouve le raccourci un peu facile.


Ce roman m’a également déçue par son écriture trop éthérée, abusivement abstraite et sans aucune rigueur temporelle permettant au lecteur d’ancrer les informations distillées au fil des pages. C’est dommage car il y a quelques passages très intéressants lorsqu’il est question de l’histoire de la grand-mère Waipo.
Bref, un roman qui n’aura pas réussi à m’intéresser.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire