samedi 28 décembre 2019

Une vue exceptionnelle, Jean Mattern


Une vue exceptionnelle, Jean Mattern

★★★★☆


Jean Mattern nous emmène dans une histoire pleine de délicatesse, où le regard prend toute son importance. David qui garde un œil sur sa baie vitrée qui donne sur la Seine et l’autre œil sur la photo de Simon, le garçon de son ex-compagne qu’il a failli adopter. Emile, son compagnon, oncologue de renom, va être troublé lorsqu’il verra un nom écrit sur l’agenda qui recense ses rendez-vous. Et Clarisse, cette jeune femme qui ne cesse de scruter ses kilos en trop dans le miroir…
Des regards, des entrevues, et une histoire formidable qui lie nos trois personnages grâce à de mystérieux hasards qui tirent de douloureuses ficelles issues du passé. 


Vingt-cinq ans que David a quitté Londres pour venir vivre à Paris, en tant que biographe de musiciens, aidé financièrement parlant par les profits de l’entreprise viticole familiale. Il vivait autrefois avec une femme célibataire avec enfant. Le retour, au bout de plus de trois ans d’absence, du géniteur de l’enfant de celle-ci va contrarier ce destin de père de famille qu’il s’était secrètement façonné. Et puis voilà Paris, voilà Emile et une nouvelle option de vie.

C’est alors que le médecin va recevoir Simon, devenu adulte, en consultation. Des certitudes vont s’effondrer : « Alors il est heureux que le secret professionnel m'interdise de donner une nouvelle réalité à un cliché vieux d'un quart de siècle. »


C’est une intervention de la part de Clarisse, cette jeune femme pleine de questionnements existentiels, devenue l’amie de David depuis peu, qui permettra de mettre à plat les regrets, mais aussi les remords de nos deux protagonistes.

J’ai aimé l’écriture de Jean Mattern, cette délicatesse, cette poésie, mais j’ai regretté « l’abréviation » des deniers chapitres. Je les souhaitais plus étoffés ; curieuse que je suis !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire