dimanche 7 février 2021

Engrenage, Tome 3: Un espoir dans les décombres, Lucie Goudin (Elixyria, 05/2020)

 



Engrenage, Tome 3: Un espoir dans les décombres, Lucie Goudin (Elixyria, 05/2020)

💜💜💜💜💜

J’ai pris mon temps pour lire ce tome 3 de la saga Engrenage, de Lucie Goudin, certes le plus gros avec ses presque 600 pages, mais aussi le plus captivant et le plus abouti. Heaven, Kragen et leurs famille et amis vont rester ancrés en moi un petit moment tellement je me suis attachée à eux, et lire la fin de leurs aventures s’est avéré plutôt émouvant…

« Tant qu'elle savait qui elle était vraiment, ce qui la définissait, elle restait Heaven, une combattante hors pair avec un passé douloureux et un avenir qui ne pouvait que s'annoncer plus prometteur. » Après avoir vu deux Engrenages tomber et des milliers de personnes mourir, Heaven prend la route vers Espéria, une cité reconstruite en secret par quelques explorateurs aventureux et optimistes sous les ordres de l’intendant Patton. Personne ne sait si le projet a pu aboutir, ni perdurer, au milieu de nulle part, et entouré de monstres engendrés par les radiations émergées des bombes nucléaires lancées lors de la Troisième Guerre mondiale. Nous sommes en effet en 2132, ère de l’incertitude et du chaos.

« Bientôt, ses yeux s'ouvrirent. J'y vis un voile de tristesse et détournai le regard Je détestais percevoir ce sentiment chez les autres, parce qu'il me rappelait la mienne et, dès lors, je sombrais au cœur de mes tourments. » Alors qu’elle s’engage sur des terres désertées et enneigées, Heaven a le cœur lourd car elle ne sait pas si Kragen, le seul homme à avoir réussi à gagner son cœur et sa confiance est toujours vivant. Ayant dû rester sur son Engrenage, du fait de son statut de capitaine de la sécurité, ce dernier s’est vu confier la gestion du sauvetage des survivants, évacués vers d’autres Engrenages acceptant de les accueillir momentanément. Comme son frère aîné Ash agit de manière de plus en plus ambiguë et que le reste de sa famille se désespère du froid, de la faim, et de la fatigue endurée, Heaven a parfois du mal à contenir ses émotions ; vont -ils arriver au but, et trouver enfin cette cité où on leur a promis sécurité et dignité ?

Après des jours de voyage exténuants, les voilà enfin en sécurité, mais très vite, de nouveaux conflits voient le jour : « Les gens s'enrôlaient dans l'armée, puis ne pensaient plus par eux- mêmes. Ils exécutaient les ordres d'une minorité totalitaire et égoïste sans réfléchir aux conséquences. A la fin, le mal devenait le bien. » Heaven et Kragen vont se retrouver mais certainement pas pour couler des jours heureux : à peine les retrouvailles fêtées qu’un nouveau combat les attend déjà…

L’auteure, de sa plume véritablement addictive a su m’embarquer dans une dystopie rythmée et passionnante. Quelle imagination ! Je n’oublierai pas Heaven et Kragen de sitôt, sûre qu’ils viendront peupler mes propres rêves ! Enfin, on va dire que je l’espère…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire