jeudi 13 janvier 2022

La bibliothèque de minuit, Matt Haig (Mazarine, 01/2022)



La bibliothèque de minuit, Matt Haig (Mazarine, 01/2022)

💙💙💙 

Qui n’a jamais réfléchi à ce que serait sa vie s’il avait fait d’autres choix dans le passé ? C’est le postulat de départ de ce roman qui oscille entre quête initiatique et leçon de développement personnel. L’héroïne, Nora, trente- cinq ans, a en effet l’impression d’avoir raté sa vie. Sa tentative de suicide l’amène dans « La bibliothèque de minuit », dans laquelle Mme Elm, la bibliothécaire de son école, lui propose de choisir entre toutes les vies qu’elle aurait pu avoir en faisant d’autres choix.

« Tu as autant de vies que de possibilités. Il y a des vies où tu fais des choix différents. Et ces choix mènent à des vies différentes. Si tu avais fait ne serait- ce qu'une seule chose autrement, tu aurais vécu un autre chemin de vie. Et toutes ces vies existent dans la bibliothèque de minuit. » L’opportunité qui est offerte à Nora est exceptionnelle. Elle, qui a voulu mettre fin à ses jours parce que sa vie ne lui semblait d’aucun intérêt, la voilà prête à tester ce qu’elle aurait pu être en tant que nageuse de haut niveau, pop – star, ou jeune mariée épanouie. Mais est-elle capable de se saisir de cette seconde chance inouïe ?

« Les bibliothécaires ont des connaissances. Elles nous indiquent les bons livres. Les bons mots. Elles trouvent les meilleurs endroits. Comme des moteurs de recherche dotés d'âme. » Le choix d’une bibliothèque comme lieu – refuge est très pertinent. Les livres ne sont- ils pas, par définition, des portes ouvertes vers d’autres vies, d’autre possibilités d’existence ? Ce roman leur rend hommage.

« Elle se rappela avoir étudié Aristote en première d'année de philo. Et avoir trouvé un peu déprimante son idée que l'excellence n'était jamais un accident. Que d'excellentes conséquences étaient le résultat de "choix astucieux entre de nombreuses alternatives". Et elle était là, dans la position privilégiée de pouvoir échantillonner ces nombreuses alternatives. » Nora est une philosophe dans l’âme, fan des écrits d’Henri David Thoreau, surnommé le « poète naturaliste » ; elle s’est donc longuement interrogée sur la possibilité de l’existence de multivers, et cherche celui où tous les ingrédients (et les personnes) nécessaires à son bonheur personnel seraient réunis.

Au final, un roman intéressant mais dont l’intérêt est inégal selon les chapitres. Ceux- ci sont courts et peuvent s’enchainer rapidement, mais certains sont un peu trop axés « philosophie », en tout cas pour moi, et de ce fait, je les ai trouvés ennuyeux. Mais c’est un livre qui pousse forcément son lecteur à se poser des questions et qui le captive grâce au personnage charismatique et hautement empathique de Nora. Et puis l’écriture est fluide et les idées sont originales. De bons ingrédients pour passer un moment de lecture bien agréable. Enfin, il est à noter que l’objet- livre est magnifique !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire