samedi 29 février 2020

Tu seras mon arbre, Valentine Goby

Tu seras mon arbre, Valentine Goby (Thierry Magnier, 2018)

★★★★★

Un roman graphique qui réécrit le mythe de Daphné, poursuivie par les ardeurs d’Apollon dans les « Métamorphoses » d’Ovide. Elle court, elle court, elle court pour tenter de sauver sa peau. Implorant son père, celui-ci la métamorphosera en laurier pour échapper – façon de parler – aux ardeurs du jeune dieu grec.

Ici, Daphné est une jeune femme bien de nos jours. Elle travaille, prend les transports en commun, sort en boîte avec ses copines. Elle veut être libre. Le fait savoir. Pourquoi ce type s’incruste-t-il dans sa vie ? Pourquoi la suit-il ?

Valentine Goby réécrit ce conte et le dédier à toute « cette cohorte de femmes qui hurlent depuis des siècles la même prière vaine, l’écrivent dans la buée, la griffent aux visages, la bégaient, la jettent aux rafales, la martèlent de leurs bottes en courses effarées ». Cette prière tient en deux mots : « laisse-moi ».

Essentiel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire