dimanche 17 mai 2020

Liz, tome 2 – Sombre naufrage, G.H. David

Liz, tome 2 – Sombre naufrage, G.H. David (éditions Elixyria, 11/2019)

★★★★★

Ce tome 2 de la sage « Liz » commence sur les chapeaux de roues. Nous l’avions quittée alors qu’elle était effondrée suite à l’enlèvement de sa meilleure amie, Maud. Elle avait réalisé que ce rapt était en lien avec le milieu du trafic de drogue, d’alcool et d’armes qu’elle- même avait quitté quelques années auparavant. Liz voulait pourtant tirer un trait sur son passé sulfureux, mais il est évident qu’il va falloir qu’elle entre en contact avec ses anciens amis peu recommandables pour pouvoir mettre à l’abri ses proches, mais aussi protéger sa propre peau. L’occasion de réfléchir sur ce qui fait d’un individu lambda un être en marge des normes de la société : « La plupart de ceux qu'on accuse de maux : violence, dépendance, instabilité, phobies, sont des êtres blessés en souffrance. Le connard authentique ne représente qu'une part infime de la population. Si tu savais ce que vivent les gens, à quels drames ils sont confrontés, la nature humaine est si cruelle ! Que nous passions de l'autre côté du miroir n'est l'affaire que d'un pas, d'un seul. »

Côté cœur, c’est de nouveau la grande confusion. Entre son histoire passionnée et torride avec le bouillonnant Alex et son attirance irraisonnée pour la force tranquille de Max, voici que s’incruste Cyril, le sosie de Stéphane, son ex tragiquement disparu, et voilà que Sylvain, autre ancien petit- ami de Liz revient, après s’être racheté une conduite.
La jeune femme ne va plus savoir où donner de la tête, à qui donner son cœur. Dans cette période trouble où son esprit ne pense qu’à la vengeance, Liz va devoir endosser à nouveau ce costume de femme imperturbable, celui de la Joconde.

Au final, un tome dynamique qui lève le voile sur le passé des principaux protagonistes et ouvre la voie sur une suite prometteuse, pleine de retournements autant dans le domaine de la romance que dans l’avenir de Liz suite à son retour dans le milieu des gangsters !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire