lundi 11 mai 2020

Talion, Santiago Diaz

Talion, Santiago Diaz (Cherche Midi, mars 2020)

★★★☆☆

« Quand j'étais en dernière année de fac de journalisme, j'assistais aux conférences que donnait un criminologue réputé, et j'ai découvert à cette occasion que je présentais toutes les caractéristiques des deux pour cent de la population mondiale incapables de ressentir de l'empathie pour leurs semblables. » En plus de cette insensibilité pathologique, la journaliste Martha Aguilera apprend qu’une tumeur au cerveau ne lui laisse plus que deux petits mois à vivre. Qu’en faire ? La jolie quadragénaire va choisir de se transformer en justicière…

Armée jusqu’aux dents, la voilà qui traque les pédophiles, les proxénètes, les trafiquants de drogue et les terroristes. Le sang coule à flot, mais c’est le sang de la gangue qui pullule dans les bas- fonds de Madrid, alors celle qui signe ses méfaits du nom de Talion est très vite encensée par le public, au désespoir de l’enquêtrice Daniela Guttierrez ; quoique…

L’auteur mène son récit à un rythme effréné, croisant la narration de Marta et un point de vue externe de manière originale et efficace. J’ai été emportée par les 300 premières pages, captivée par la force du récit, puis j’ai commencé à douter, à trouver des incohérences de- ci de- là, pour enfin me désintéresser du récit à partir du moment où l’ETA est entré dans l’intrigue.

Sans cette partie du roman, je pense que cela aurait été pour moi un coup de cœur ; ceci dit c’est tout de même un très bon thriller !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire