lundi 7 octobre 2019

72h, Matthieu Biasotto


72h, Matthieu Biasotto

★★★★☆

Un thriller efficace sur fond de disparition d’enfant, avec un « détricotage » des faits habilement menés puisque le suspens dure jusqu’aux dernières pages.



L’intrigue tourne autour de Valentin, 12 ans, qui disparaît subitement. Sa mère, Nathalie, l’a pourtant inscrit dans l’établissement le plus côté de la ville de Saintes, le très prestigieux et rigoureux collège Sainte Sophie afin de lui permettre d’avoir un meilleur avenir que le sien. En effet, pour joindre les deux bouts, elle tient un petit cabinet de massages au cœur d’une cité malfamée. Jamais elle n’aurait pu imaginer qu’il arrive quoi que ce soit à son fils alors qu’il était au collège.

On cherche alors ; est-ce un pari stupide propagé sur les réseaux sociaux, du genre « disparaître pendant 72h » ? Est-ce un enlèvement ? Une multitude de pistes vont s’ouvrir, et Nathalie va se retrouver trop souvent seule à retourner la fange de l’élite saintongeaise pour tenter de retrouver son fils. Que cache le directeur de Sainte Sophie ? Et le professeur de français, aux gestes troublants ? Et puis ce dessin de sucette rouge qui revient dans les carnets de dessins de Valentin ; à quoi correspond-il ?  

Les masques vont tomber…


Un roman bien écrit, qui se lit d’une traite. Le seul petit bémol, qui a empêché le coup de cœur, c'est la présence de trop nombreuses erreurs grammaticales. Mais c'est probablement mon œil de professeur de français qui est devenu assez exigeant dans ce domaine!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire