dimanche 2 août 2020

Cléa, Frank Leduc


Cléa, Frank Leduc (Nouveaux auteurs, 06/2019)

💜💜💜💜💜

Je me suis procuré ce livre il y a quelques mois déjà, suite aux vives recommandations d’une amie lectrice, Geneviève. Malgré l’enthousiasme de celle-ci, une fois le livre rangé avec les autres de ma PAL, j’ai eu du mal à l’en sortir, quelque peu effrayée par la longueur du récit, qui remplit tout de même près de 700 pages !

Et puis l’été est arrivé, et avec lui, la possibilité de passer du temps à lire de gros pavés livresques ! Je suis donc partie à la rencontre de Cléa.  

 

Me voilà donc de nos jours, au Vatican, aux côtés d’Adrian Sandgate, un théologien spécialisé dans l’étude des paroles réellement prononcées par Jésus. Ses travaux ont fait frémir l’Eglise catholique plus d’une fois, et pourtant c’est lui qui a été appelé par le bras droit du nouveau pape, fraichement élu. Celui- ci cherche en effet à comprendre, pour mieux l’étouffer, un incident qui a eu lieu récemment en pleine cérémonie de baptême : le précédent pape qui y officiait a fait un malaise face à une mystérieuse jeune fille blonde, puis il a immédiatement donné sa démission avant de se retirer dans un monastère.

 

Une jolie journaliste italienne, Sophia Farricelli, va venir prêter main forte au professeur Sandgate car bien des barrières vont être déposées sur le chemin de son enquête. Le Vatican est en effet le plus petit Etat du monde, mais c’est surtout le mieux gardé. Gare à celui qui souhaite y dénicher des secrets !

 

« Peu importe les preuves, la foi ne s'adresse pas à la raison mais au cœur. Alors l'Eglise vous dit la vérité que vous devez connaître et si vous voulez la vérifier, vous serez accusé d'hérésie. »

 

Au final, c’est une lecture trépidante et un roman que j’ai dévoré bien plus vite que je ne le pensais. Les courts chapitres et les tensions permanentes vécues par les personnages font tourner les pages très vite. L’écriture fluide de Frank Leduc est par ailleurs un régal, d’autant plus qu’il apporte à son lecteur des éléments liés à l’histoire du christianisme de manière très précise sans jamais faire de prosélytisme ni vouloir jouer les didacticiens du catéchisme.

 

J’ai vraiment apprécié ce roman captivant, et nul doute que je lirai les deux autres thrillers publiés par l’auteur à ce jour. 

5 commentaires:

  1. Merci beaucoup Valérie pour ce très joli article !

    RépondreSupprimer
  2. Vous avez de la chance...vous en avez deux autres à découvrir ! Votre enthousiasme sera intact. Dans chacun des romans de frank Leduc on est emporté et jamais déçu.

    RépondreSupprimer
  3. Quel bonheur d'avoir tous ces auteurs à découvrir. Merci Valérie.

    RépondreSupprimer