mardi 10 novembre 2020

1,2,3, nous irons au bois, Philip Le Roy (Rageot, 06/2020)


 

1,2,3, nous irons au bois, Philip Le Roy (Rageot, 06/2020)

💚💚💚💚💚

Une jolie surprise avec ce thriller horrifique classifié « Young adult » puisqu’il m’a embarquée dans une lecture quasi non – stop !

« Fin de la vidéo.

Un lien invitait à cliquer pour en savoir plus.

Fanny cliqua.

Elle tomba sur une annonce pour participer à une sorte d'escape game qui allait se dérouler dans le sud de la France. La règle était simple. Dix jeunes de dix - huit ans sélectionnés par la production devraient concourir dans un jeu grandeur nature. L'objectif serait de rester le plus longtemps possible dans une forêt réputée hantée jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un seul participant. » Fanny est une frondeuse. Elle a toujours un mot pour rire et rêve d’une petite notoriété sur les réseaux sociaux, comme beaucoup de ses amies lycéennes. Quand elle apprend sa sélection pour le jeu « Ne reviens pas ! », Fanny est fière d’elle : ses copines n’ont pas été retenues, et au- delà des dix mille euros en jeu, une chose compte : elle va devenir célèbre !

 

Mais une fois larguée en pleine forêt, notre Fanny va vite déchanter : agressée par un concurrent, la voilà effrayée par des bruits, des silhouettes qui se faufilent autour d’elle et ses difficultés à appréhender un terrain naturel. Peu à peu, ce qui était annoncé comme un jeu va prendre une tournure étrange, et inattendue. Moi- même, en tant que lectrice, je n’avais pas vu le second degré de cette histoire captivante arriver…

« - Quelle culture ! Tu sais que t’es déroutant comme mec ?

- Déroutant ou cultivé ?

- A notre âge, être cultivé est déroutant. »

L’auteur porte un regard criant de vérité sur nos grands adolescents qui sont nés avec un portable dans la main et qui mesurent leur popularité au lycée en fonction du nombre de « likes » de leurs publications sur les réseaux sociaux. Ils valent tellement mieux que ça…

 

Au final, un thriller très bien écrit, qui sait vous embarquer vers une aventure à la sauce Koh – Lanta pour prendre ensuite des directions inattendues. J’ai complètement adhéré aux profils des personnages, partageant avec eux des sentiments d’effroi, de découragement, mais aussi de soulagement. Une belle lecture qui va me pousser à lire les autres romans de l’auteur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire