dimanche 8 novembre 2020

Le village perdu, Camilla Sten (Seuil, 10/2020)


 

Le village perdu, Camilla Sten (Seuil, 10/2020)

💜💜💜💜💜

Vous avez aimé « Le projet Blair Witch » ? Foncez lire ce thriller dans lequel les ricanements, les rires et les cris sortant de nulle part vont vous faire frissonner !

 

Alice Lindstedt est une jeune réalisatrice suédoise qui a décidé de tourner un documentaire sur une histoire liée à sa propre famille. Sa grand- mère, Margaretha, vient en effet d’un village nommé Silvertjärn, dont toute la population a mystérieusement disparu un jour de 1959.

« Près de neuf cents personnes, disparues sans laisser de trace... personne ne sait s'ils sont vivants ou morts. Personne ne sait s'ils se sont suicidés, s'ils sont tombés malades ou s'ils sont partis volontairement. Personne ne sait pourquoi cette pauvre Birgitta Lidman a été lapidée. Et personne ne sait à qui était le nourrisson dans l'école, ni pourquoi il a été abandonné. »

 

Elle emmène avec elle son amie Tone, Max, qui produit le film, et le couple composé de Robert et Emmy, spécialistes de la réalisation de films documentaires. Le village de Silvertjärn est éloigné de tout, et l’ancienne mine de minerai qui s’y trouve toujours de manière désaffectée, empêche toute communication via les téléphones portables. Nos cinq personnages se retrouvent donc isolés du monde dans un village en ruine et sans âme qui vive.

 

Mais voilà qu’au fur et à mesure des heures qui passent, de troublants événements interviennent, des bruits incongrus se font entendre et un déchainement d’actes violents vont mettre nos personnages sur les nerfs, d’autant plus que certains règlements de compte liés à des histoires du passé vont eux aussi pointer leur nez…

 

L’ambiance est glauque, pesante, de plus en plus étouffante au fur et à mesure que les pages se tournent et que les événements du passé tendent au lecteur des perches pour comprendre ceux qui se déroulent au présent. La narration temporelle alternée entre récit de 1959 et récit du présent permet de créer une tension grandissante. Personnellement, j’ai imaginé plusieurs scenarii, mais jamais je n’ai deviné la fin proposée par Camilla Sten (d’autant plus qu’elle ouvre vers d’autres interrogations, je trouve).

 

Bref, un excellent thriller, qui frôle avec le surnaturel, à l’écriture très cinématographique, qui vous plongera dans une histoire bien originale !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire