mardi 8 décembre 2020

La malédiction du 5ème dieu, François Avisse (M+ éditions, 10/2020)

 


La malédiction du 5
ème dieu, François Avisse (M+ éditions, 10/2020)

💙💙💙💙💙

Quelle jolie surprise que ce roman ! Un thriller qui fait sourire et même rire tout en distillant du suspens à doses subtiles mais efficaces. L’éditeur ne ment pas en annonçant en quatrième de couverture : « Lisez cette histoire qui rend heureux… »

« Ils sont quatre, assis en rang d'oignons sur un banc, adossés contre un mur à la peinture craquelée, dans le couloir du commissariat. Les quatre Fantastiques, comme on les a surnommés, moqueur, un jeune lieutenant de police. » Quatre personnages que rien ne prédisposait à une telle aventure ! Lazare est un photographe mondialement connu, légèrement snob sur les bords ; Swann, lui, est un médium ayant perdu son don de nécromancien ; Mara est une jolie maman devenue célèbre en participant à l’émission « Nos voisins sont formidables » ; et enfin, Carmichael est le jeune autiste Asperger qui va tisser les liens entre eux tous afin de les mener dans une aventure extraordinaire et rocambolesque.

« Ils savent que le jeune homme sait des choses que le commun des mortels ignore. Comment ? Pourquoi ? Ils n'en ont pas la moindre idée, mais une chose est certaine, s'il dit qu'ils doivent sauver la vie de quelqu'un, alors cette personne est sans nul doute en grand danger. » Carmichael est un personnage formidablement touchant. Ses troubles autistiques lui permettent de voir le monde à sa façon et son charisme font qu’il parvient à emmener ses nouveaux amis dans une véritable enquête policière, même si celle- ci prend des accents loufoques dont le lecteur ne pourra que se délecter !

« Dans deux heures, le soleil, fatigué d'éclairer le même côté de notre planète, ira faire un tour ailleurs et laissera sa place toute chaude à une lune pleine et rousse ravie de lui voler la vedette. » La plume poétique de François Avisse vous touchera forcément dans cette histoire qui se lit d’une traite. Cet auteur serait -il l’inventeur du « thriller feel good » ?

Bref, je confirme les paroles de l’éditeur : lisez- le, c’est que du bonheur !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire