samedi 26 décembre 2020

Un cœur sous la neige, Peggy L.S. (Elixyria, 11/2019)



Un cœur sous la neige, Peggy L.S. (Elixyria, 11/2019)

⛄⛄⛄⛄

 

Je continue dans ma lancée de lectures douces en cette période de fêtes. « Un cœur sous la neige » de Peggy L.S. a tout à fait rempli cette fonction en m’entrainant dans une romance qui se lit facilement et qui se déroule au pays du Père Noël, la Laponie !

Laurène est une jeune française qui vient de se faire larguer lâchement par son amoureux de toujours. Photographe à ses heures, elle demande à son ami Antoine, qui gère une agence photo, de l’envoyer à l’autre bout du monde pour se changer les idées. A peine revenue d’Afrique, la voilà donc envoyée en Laponie. Mais ce qui caractérise Laurène, c’est sa maladresse et la malchance qui lui colle à la peau. Une fois débarquée à l’aéroport, force est de constater pour elle que sa valise a été perdue, et que le guide censé l’attendre n’est pas venu. Elle doit donc se débrouiller seule, et louer une voiture, afin de se rendre dans l’hôtel où une chambre lui a été réservée. Mais voilà que la voiture tombe en panne au milieu d’une plaine neigeuse… Panique à bord : « J'imagine les titres des journaux : "une petite française écervelée, perdue dans la lande finlandaise, retrouvée égorgée par une meute de loups" ou "grignotées par les rennes de Santa Claus en manque de carottes".  

Heureusement pour elle, Eros, un guide de randonnée d’origine française, va passer par là. Ce rustre, qui vit comme un ermite, va lui sauver la mise mais très vite, il va être agacé par le babillage incessant de la petite française. « Malgré mes trente ans, je vis comme un reclus. Je me protège des autres, de mes émotions. Je ne veux plus que quoi que ce soit m'atteigne. » Il accepte néanmoins de l’héberger le temps que la voiture soit réparée. Et évidemment, notre « Pierre Richard en jupons » va réussir à attendrir puis à charmer son hôte.

Au final, une jolie romance qui met en scène deux personnages que tout oppose. Laurène et Eros sont sympathiques, même si j’aurais aimé en savoir davantage sur eux. L’auteure a une jolie plume teintée d’un humour sensible. Bref, un récit léger, qui dépayse et vous sort de toute la morosité ambiante…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire