lundi 27 avril 2020

La Chaîne, Adrian McKinty

La Chaîne, Adrian McKinty (Mazarine, février 2020)

★★★★★


Un jour, un numéro inconnu vous appelle sur votre portable. Son message : « Deux choses dont vous devez vous souvenir, dit une voix étrange, comme rendue méconnaissable par quelque machine. Primo, vous n'êtes pas la première et vous ne serez certainement pas la dernière. Secundo, rappelez- vous toujours que ce n'est pas l'argent qui compte - c'est La Chaîne. »
Vous raccrochez et vous sombrez dans un cauchemar infernal. En effet, on a kidnappé votre enfant. Et si vous voulez le retrouver en vie, vous allez devoir payer une rançon conséquente, mais pire encore, enlever un autre enfant en espérant que les parents de celui-ci soient aussi obéissants que vous…
Mon dieu, quelle angoisse, que d’oppression en lisant ce thriller diabolique !!!
L’auteur joue habilement avec les nerfs du lecteur. Quand les événements donnent l’impression qu’un dénouement heureux se profile, très vite, un incident survient, remettant en cause les moindres efforts des protagonistes.

La victime principale ici est Rachel, dont la fille, Kylie est enlevée alors qu’elle attend le bus pour le collège. Cette femme est une « survivante » : à peine guérie d’un cancer du sein, tout juste remise de son divorce, et à deux pas de pouvoir exercer le métier dont elle rêve depuis longtemps, professeur de philosophie, qui lui permettra de vivre avec sa fille de manière plus décente. L’enlèvement de Kylie est l’épreuve de trop dans cette existence qui la déjà tant malmenée… Et pourtant, elle va trouver des ressources remarquables en elle-même et retourner ciel et terre pour retrouver la chair de sa chair, sa seule raison de vivre.

Je n’en dirais pas plus tant j’ai envie de vous laisser découvrir par vous-mêmes ce thriller incroyablement angoissant et royalement mené (la résolution du puzzle final : wouah !), mais aussi ce personnage féminin de Rachel, extraordinaire de modestie et de courage : quel cran !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire