jeudi 9 avril 2020

La fille sans peau, Mads Peder Nordbo

La fille sans peau, Mads Peder Nordbo (Actes Noirs, janvier 2020)

★★★☆☆

Un polar nordique, danois pour être plus précis, qui se lit très bien car il mêle à l’intrigue policière des situations appartenant plutôt au thriller : désir de vengeance, tortures, viols.
La nature y a une place prépondérante, ainsi que quelques références aux légendes des Inuits : « Je pense que tout a une âme. Quand les liens sont assez forts, on est unis pour toujours. Avant la naissance et après la mort. » Néanmoins, c’est aussi une lecture exigeante tant pour retenir les noms des divers protagonistes que pour comprendre les liens entre les uns et les autres lors des étapes successives de la résolution de l’enquête.

Nous sommes ici en 2014, en présence de Matthew, un journaliste danois envoyé en mission au Groënland pour couvrir la découverte d’un corps momifié dans la glace. Les scientifiques sont persuadés qu’il s’agit d’un Viking enterré là depuis des siècles.

Mais voilà que, durant la nuit qui suit la découverte, la momie disparaît, le policier qui la gardait est sauvagement assassiné et le matériel du collègue photographe de Matthew dérobé. Étrange…

Matthew, déçu de ne pas pouvoir réaliser le scoop dont il rêvait, va se lancer dans une enquête aux multiples rebondissements, aidé par une chasseuse de phoques tatouée des pieds à la tête. Un mystérieux carnet ayant appartenu à un policier prénommé Jacob va lui être remis. Celui-ci contient des indices portant sur une enquête de meurtres sauvages et de viols sur fillettes perpétrés en 1973.  Notre journaliste va vite repérer des éléments étrangement similaires aux deux enquêtes et se lancer dans une quête pour la vérité, à ses risques et périls.

Bref, un polar intéressant mais qui souffre d’une complexité exagérée (et surfaite, à mon avis) et d’un style d’écriture assez fade.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire