jeudi 9 avril 2020

New Black Earth, Cindy Vanel

New Black Earth, Cindy Vanel ( Editions Elixyria,  mars 2020)

★★★★★

« Le crépuscule est, paraît-il, le meilleur moment pour que des choses étranges fassent leur apparition. » Le crépuscule est une frontière. La limite entre le jour et la nuit, l’illusion qui sépare la raison de la folie. Avec « New Black Earth », attendez- vous à rester sur ce genre de fil incertain durant la majeure partie du récit !

Ambre, française de vingt ans, étudiante en Lettres, part en vacances en Angleterre avec ses quatre amis de toujours : Alexandre, Thomas, Gabrielle et Elena. Sur place, ils vont rencontrer Logan, un étudiant en médecine anglais. A l’aide de ce guide improvisé et sympathique, ils vont visiter les lieux incontournables de Londres et profiter de l’insouciance de leur jeunesse.

Quand on leur propose d’aller visiter un asile abandonné depuis plus de quatre-vingt-ans, situé sur une île déserte, les jeunes gens hésitent. Certains d’entre eux ont envie de se faire « un shoot » d’adrénaline tandis que les autres demeurent réticents après s’être documenté sur les lieux : des légendes et des disparitions étranges entourent les lieux depuis des années. D’ailleurs, si les lieux sont abandonnés depuis si longtemps, c’est qu’il doit bien y avoir une raison….

Nos six étudiants, suite à un vote symbolique, prennent la mer pour se rendre sur l’île. Et là, accrochez-vous !!! Personnellement, je suis passée par une palette d’émotions très différentes : inquiétude, incrédulité, frayeur, etc. Cindy Vanel m’a entraînée dans un récit sans répit ! Impossible de poser le roman : il fallait que je sache ce qu’il s’était passé, que je comprenne le fin mot de l’histoire ! De ce fait, j’ai lu le livre quasiment d’un coup !

Bref, foncez sur ce roman mais prévoyez plusieurs heures de lecture devant vous car vous ne pourrez pas le lâcher !!!!
Auteure à suivre !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire