lundi 12 août 2019

Dans la forêt, Jean Hegland

Dans la forêt, Jean Hegland

★★★☆☆

Voilà. J'ai enfin lu "Dans la forêt" de Jean Hegland.
Je regrette presque d'avoir lu tant d'avis dithyrambiques, car je crois que j'en attendais trop. Je suis restée suspendue à la prose de l'auteure en attendant toujours plus d'actions, toujours plus de sentiments percutants, toujours plus, plus, plus… alors qu'il fallait probablement profitez de la langueur de cette maison éloignée de toute civilisation dans un contexte de fin du monde.
Ce qui s'est passé? le récit ne nous en donne qu'une vague idée: la surconsommation, la montée des tensions de toutes sortes, et la résurgence de maladies et virus mortels ont eu raison de l'humanité. Peut-être est-ce d'ailleurs une fable sur les possibilités de l'avenir qui nous attend…
Bref, Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, ont perdu leur mère et leur père coup sur coup et se retrouvent livrées à elles--mêmes, dans le domicile familial, situé en bordure de forêt. Eva devait rejoindre une troupe de ballet et Nell était à deux doigts d'intégrer Harvard quand le monde tel qu'on le connait s'est écroulé: plus d'essence, plus d'électricité. le monde est au point mort.
Il va leur falloir organiser leur vie pour ne pas mourir de faim ni d'ennui et surtout, apprendre à vivre en osmose avec la nature afin de s'en faire une amie.
L'écriture est documentée, délicate lorsqu'elle raconte les tourments que vivent ces deux soeurs inséparables malgré leurs différences… mais les longues descriptions et les passages sans réelle action m'ont tout de même bien ennuyée.
A réserver aux amoureux de "nature writing". 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire