mercredi 14 août 2019

L'Erreur, de Susi Fox

L'Erreur, Susi Fox

★★★★★


Susi Fox signe avec « L’Erreur » son premier roman et il faut reconnaître qu’il s’agit là d’un thriller terriblement efficace. En effet, le lecteur est tenu en haleine jusqu’aux dernières pages, lesquelles révèlent un twist final insoupçonné.

Le sujet de l’intrigue est tout à fait contemporain ; il revient d’ailleurs à un rythme régulier dans la rubrique « faits divers » de nos journaux ou fait de temps en temps l’affaire d’un scoop dans le journal télévisé : des bébés intervertis à la naissance. Des nourrissons qui sont donnés à une mère autre que la leur, par inadvertance ou de plein gré.

Sasha, la maman de « L’Erreur » est ainsi persuadée que le bébé qu’on lui a attribué n’est pas le sien. Ayant accouché par césarienne, elle n’a pas pu suivre son enfant dans les instants immédiats ayant suivi sa naissance. Elle confie alors ses doutes au chirurgien, à la sage-femme, à l’infirmière, à son mari aussi. Mais personne ne la croit. Pour toutes ces personnes, Sasha souffre d’un stress post-accouchement qui lui fait perdre la raison. La voilà donc internée dans le service psychiatrique de l’hôpital. Et alors qu’elle est en plein désarroi, voilà que les zones d’ombre de son passé ressurgissent et ne vont pas lui permettre de trouver une sérénité attendue et méritée. Car Sasha est médecin elle aussi, anatomopathologiste plus exactement, une branche de la médecine légale. Elle a commis une erreur elle aussi autrefois…

Mais sa connaissance du milieu médical, des molécules des pilules qu’on veut lui faire absorber, tout comme celle du fonctionnement d’un hôpital, vont lui permettre de garder la tête haute malgré tout et de ruser pour détourner le système à son avantage.


Susi Fox a réussi à construire avec Sasha un personnage complexe, torturé mais attachante. On a envie de l’aider et on ne sait qui est digne de confiance dans ce roman et qui ne l’est pas. Tous les personnages apparaissent comme suspect, avec toujours, en filigrane, cette possibilité que ce soit Sacha qui ait perdu toute raison.
Bref, un très bon thriller à lire en apnée! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire