mardi 27 août 2019

Un manoir en Cornouailles, Eve Chase

Un manoir en Cornouailles, Eve Chase

★★★★★

Les éditions 10/18 ont eu le nez fin lorsqu’ils ont décidé de placer ce roman en librairies comme étant « le livre de l’été ». En effet, le récit se déroule essentiellement en période d’été, le Manoir des Lapins noirs, nommé officiellement « Pencraw », étant la résidence secondaire d’une famille anglaise aisée, les Alton. Une maison gigantesque et guindée, séparée de la Manche par un bois dense et peuplé d’animaux divers. Quatre enfants s’y développent, les jumeaux Amber et Toby, le jeune Barney et la petite Kitty ; entourés par des parents toujours amoureux et quelques gouvernantes affectueuses. Le bonheur avec un grand B.


C’est aussi un roman de vacances car il faut du temps pour le lire. Pas un temps étendu, non. Mais de la disponibilité car une fois la lecture entamée, il est difficile de reposer le livre ! Il faut donc se prévoir des plages de disponibilité pour tourner les pages avec avidité sans risquer le coup de colère ou la frustration !


Car le récit que nous racontent les deux narratrices, Amber Alton, dans la fin des années 1960 et Lorna, future jeune mariée des années 2010, est vraiment captivant. Entre les accidents de la vie qui font exploser les familles, les tracas financiers, la bienséance d’un certain milieu où l’arrivisme est une question d’éducation, et les histoires d’amour contrariées, il y a plein de pistes à explorer pour le lecteur et Eve Chase prend un grand plaisir à laisser toutes les possibilités ouvertes et à enterrer toujours plus profondément les secrets de famille pour installer un suspens très efficace !


J’ai dévoré ce livre, toujours sans deviner quel était donc le lien entre Amber et Lorna avant d’arriver aux dernières pages, leurs révélations inattendues, et avec un attachement profond aux principaux protagonistes.
Une bien belle lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire