vendredi 9 août 2019

Amour entre adultes, Anna Ekberg


Amour entre adultes, Anna Ekberg


★★★★☆

« Ça ne se passe jamais comme on s’y attendait, mais en même temps cela dépasse toutes nos attentes. C’est comme ça, l’amour entre adultes. » Il s’agit de la dernière phrase de ce roman, et je trouve qu’elle résume bien, à elle seule, la relation du couple formé par les principaux protagonistes de cette histoire, Christian et Leonora.


Nous sommes au Danemark. Le récit s’ouvre sur une scène peu banale : Christian attend que sa femme passe sur la partie la plus reculée de son habituel parcours de jogging afin de l’écraser sous les roues de sa camionnette. Que s’est-il dont passé entre eux pour qu’il en arrive à une telle extrémité ? 


C’est alors que débute la double narration de ce roman. D’un côté, Holger, le flic qui a dirigé l’enquête concernant le meurtre perpétré par Christian, va raconter à sa fille Josefine ce qu’il a compris du fonctionnement du couple. De l’autre, le récit prend un point de vue extérieur et narre l’histoire de Christian et Leonora avant, pendant et après le meurtre.

Un couple qui avait tout pour être heureux : une bonne situation sociale, une jolie maison, un fils en bonne santé malgré une leucémie infantile, sauf que Christian a succombé depuis peu au charme d’une jeune architecte missionnée pour œuvrer dans l’un des projets de son entreprise de construction. Un sms en pleine nuit et Leonora découvre cette infidélité. C’est alors le point de départ d’une succession de décisions dans lesquelles la jalousie et la rancœur accumulée depuis des années vont donner naissance à des actes machiavéliques. 


Anna Ekberg a imaginé des personnages vraiment complexes, un couple dans lequel chaque membre veut prendre le dessus sur l’autre puis se retrouve rattrapé par le passé. Entre Christian et Leonora, c’est une véritable foire d’empoigne, à qui sera plus rusé que l’autre mais aussi mentalement plus fort.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire