mardi 13 août 2019

Ma Dévotion, Julia Kerninon


Ma Dévotion, Julia Kerninon

★★★★★

Julia Kerninon a utilisé dans la construction de ce roman une forme non conventionnelle pour raconter les souvenirs constitutifs de toute une vie. En effet, c’est par le biais d’un long monologue, que la narratrice, Helen, raconte les étapes de sa vie. Celle-ci, alors qu’elle approche les quatre-vingt ans, tombe par inadvertance sur Frank sur un trottoir de Londres. Toute son existence lui revient de facto en mémoire ; sa vie avec lui, Frank, son ami, son amoureux, son amant, pour qui elle a naguère tout sacrifié. Elle remonte alors les pendules du temps et revient aux années 50, alors qu’ils se sont rencontrés, jeunes adolescents, dans l’ambassade des Pays-Bas basée en Italie ; leur père respectif y travaillant. Très vite, ils deviennent inséparables, car même si leur caractère diverge, ils cultivent tous deux la haine de leurs parents. Les études seront pour eux l’occasion de quitter le giron familial toxique et de tenter de s’épanouir en tant qu’adultes, à travers le monde.

Frank deviendra un peintre célèbre, tandis qu’Helen, devenue écrivain et éditrice, se réfugiera dans son ombre, toujours présente et bienveillante. Mais sa dévotion pour celui que l’on peut qualifier « d’homme de sa vie » pourrait bien devenir nuisible…

Un drame se trame, on le sent dès les premières pages, et lorsqu’il surgit, il prend le lecteur par surprise ! Quelle claque !
Bref, un roman captivant, intelligent et qui, au-delà du suspens narratif, développe parfaitement la complexité des rapports humains.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire