lundi 19 août 2019

Liz, tome 1 - Plongée obscure, de G.H. David

Liz, tome 1 - Plongée obscure, G.H. David

★★★★☆


Deuxième roman de G.H. David que je lis cet été. Après m’avoir fait découvrir ce qu’était la Dark romance, avec « Noirs secrets », me voilà de nouveau dans cet univers avec « Liz », dont ce tome 1 est une toute récente réédition. De nouveau, j’ai été emportée par la plume de cette auteure. Moi qui ne suis pas romantique pour deux sous, j’ai dévoré ce roman de quasiment 500 pages, avançant au gré des situations complexes dans lesquelles se retrouvait Liz, l’héroïne. 
En effet, il ne s’agit pas d’un roman d’amour au sens propre, même si forcément, en étant dans un registre de la « romance », il y a une relation amoureuse qui tient évidemment une place essentielle dans l’intrigue. Ici, le récit tourne autour de la personnalité trouble de Liz. Cette jeune femme, étudiante à Toulouse, a eu autrefois des relations avec la pègre du banditisme local, et elle joue un double jeu. En essayant de se racheter une popularité neutre, elle va devoir éviter que les zones noires de son passé ne resurgissent, au risque de perdre ses nouvelles relations. Parmi celles-ci, Alex, un jeune homme troublant. Lui aussi possède une sacrée part d’ombres. Ancien militaire, il a gardé certains contacts et n’hésite pas à régler leurs comptes aux individus trop intrusifs dans sa vie privée… Il y a Max aussi, fils d’ambassadeur au train de vie en or massif, mais surtout formidablement charmant…


Bref, un trio de personnages complexes mais attachants. On suit leurs pérégrinations dans la ville rose avec intérêt. La toute fin de l’intrigue n’est pas révélée dans ce tome 1 et j’ai hâte de voir le tome 2 être réédité lui aussi pour enfin savoir ce qu’il advient de Liz, d’Alex, de Max, mais aussi de Maud…


J’ajouterai tout de même un petit bémol : j’ai trouvé que certains passages dans lesquels Liz se posaient des questions existentielles étaient un peu trop longs et répétitifs. A contrario, les scènes d’actions sont brèves, intenses et captivantes. 

Enfin, je terminerai en recommandant aux amateurs de Dark romance la lecture des livres de G.H. David, dont le style d’écriture est vraiment plaisant, mêlant langage de niveau soutenu et expressions familières ; c’est assez original pour être souligné !  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire